Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Battambang

Apres Siem Reap, mon prochain arrêt est la ville de Battambang.

Avant de partir de Siem Reap, mon ami Vuthy me dit qu’il a une amie qui vit sur Battambang et qu’elle s’occupera de moi pendant les 2 jours ou je reste là bas.

Apres 3h de bus avec la Sorya companie, j’arrive enfin à mon hôtel (Asia Hotel, dans le centre prés de tout et vraiment pas cher pour son niveau de confort) et a peine arrivée je reçois un message de So l’amie de Vuthy.

Aux alentours de 4h de l’après midi, une jeune fille m’attend sur son scooter devant mon hôtel, c’est So.

Elle m’amène pour commencer à la grotte des chauves souris qui est a peu prés a 11km de Battambang. Nous attendons patiemment le coucher de soleil et d’un coup un énorme nuage noir sort de la montagne mais en réalité se sont des milliers de chauves souris qui sortent pour la nuit. C’est impressionnant et magique en même temps.

Nous retournons à mon hôtel et fixons le rendez vous du lendemain à 7h, je lui demande si elle pourrait me montrer la ou elle travaille « Buddhism for Education of Cambodia » une très grande école Bouddhiste qui fait beaucoup pour la communauté.

Malheureusement ce matin il pleut, j’appelle donc So pour reporter un petit peu notre rendez vous et j’en profite pour trouver un petit restaurant non loin de la pour prendre mon petit déjeuner.

Un petit moment après je vois So arriver au restaurant et me payer mon repas car il faut savoir que Battambang étant moins touristique ils acceptent très peu les billets de 100 dollars donc toujours prévoir des petites coupures ou des riels.

La pluie s’est arrêtée et nous pouvons donc aller à son boulot, je rencontre les parents du directeur de l’école qui ne parlent pas un mot d’anglais mais je peux voir a quel point ils sont heureux de me rencontrer.

Un peu plus tard 3 moines arrivent avec un petit groupe de gens ainsi qu’un cambodgien et son fils.

Je suis très impressionnée par les moines dans leurs tenues orange et si calmes. Les gens du groupe m’expliquent qu’ils sont des cambodgiens vivant en Australie (ils ont fuit pendant le génocide) et qu’ils viennent faire des donations. Ils donnent de l’argent au monsieur présent avec son fils en m’expliquant que le petit garçon a une maladie et qu’il a besoin d’une opération. Son père pleure et c’est très dur pour moi de retenir mes larmes tellement le moment et lourd en émotion et difficile pour moi de penser que dans nos pays nous avons des assurances, des médecins et pourtant nous trouvons toujours le temps de nous plaindre.

La donation fini, le groupe me demande de me joindre à eux pour la journée ce que j’accepte avec plaisir.

Premier arrêt pour le déjeuner, tous ensemble et sans rien me dire ils m’invitent je suis très touchée même un peu gênée.

Apres ca nous allons au Bamboo train (entrée a 5 dollars), certainement pas la meilleure attraction mais nous avons bien rigolés tous ensemble.

Maintenant mon moment préféré la visite du temple Wat Banan, 350 marches avec 40 degrés à l’ombre…Mais ca vaut le coup encore plus avec mon petit groupe chacun a s’entre aider et a s’attendre les uns les autres.

Sur le retour le groupe décide de s’arrêter dans un champ de manguiers qui appartient à l’école bouddhiste et ou les moines travaillent. Et j’apprends qu’ici au Cambodge ils mangent aussi le fruit quand celui ci n’est pas encore mure. Ce n’est pas mauvais mais je préfère largement quand le fruit est bien jaune et juteux.

Notre dernier arrêt sera un restaurant pour le repas, restaurant typique de la bas sans aucuns touristes et surtout ou j’ai mangé la meilleure nourriture de Battambang.

Il est déjà l’heure de se dire au revoir, je me sens tellement privilégiée d’avoir  rencontré ces gens et d’avoir passé cette journée incroyable a leurs cotés.

Eux qui m’ont tant donnés alors qu’ils ne me connaissaient même pas. J’ai tellement pleuré cette nuit là car tellement d’émotions en un seul jour.

Cette journée a été la leçon d’une vie, et tu réalises que tu a certainement tout l’a d’où tu viens mais si tu n’es pas capable de donner comme ils m’ont donnés alors en réalité tu n’as rien.

Je ne les oublierais jamais même s’il est fort probable que je ne les revois jamais et je n’oublierais certainement pas leurs sourires, leurs gentillesses, leurs bienveillances et So cette jeune fille qui est une personne incroyable qui a fait de ce voyage quelque chose de différent qu’il aurait du être.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Open chat
1
Need help?
Glad to assist!